• Accueil
  • > Archives pour février 2021

Archive pour février 2021

Pourquoi le prix de l’électricité augmente ?

Lundi 22 février 2021

 

On nous avait raconté que l’ouverture du marché de l’électricité à la concurrence allait faire notre bonheur en abaissant la facture. Surprise, le prix de l’électricité en France, même si elle reste moins chère que chez nos voisins, a augmenté de 50 % en 10 ans et ce mois ci les tarifs réglementés vont encore augmenter de 1,6 %, soit depuis 2019 de plus de 11 % avec 4 hausses consécutives. Comment expliquer cela ?

CRE

Ce tarif on le doit à la commission de régulation de l’énergie ou CRE, dans le langage administratif, cette commission a tout pouvoir et fixe le prix régulé de l’électricité à partir de plusieurs critères pas tous très transparents. Elle justifie ces augmentations récurrentes pour plusieurs raisons. La première qui correspond à environ le tiers de votre facture correspond au prix de l’électricité et à l’entretien très onéreux des centrales nucléaires vieillissantes. Le reste correspond au coût du réseau et aux taxes qui augmente sans cesse. Exemple elles étaient de 25 % en 2010 et atteignent 37% aujourd’hui.

EDF coupé en deux !

En catimini les décideurs ont prévu de faire disparaître sous la pression de l’Europe ce fleuron industriel qu’est l’EDF en le scindant en deux, d’un côté le nucléaire et de l’autre la distribution d’électricité. Ce projet dénommé Hercule, nom bien choisi, va correspondre à un travail supplémentaire pour ce géant de la mythologie, il avait déjà pour mission de nettoyer les écuries d’Augias ; cette fois il va faire disparaître l’EDF,  conquête sociale datant de 1946, fleuron industriel détenu à plus de 80% par l’état en nous dépossédons de notre bien commun l’électricité et en ouvrant discrètement la porte au privé, ce que souhaitait vivement la commission européenne depuis des années.

Pas très tres écologique ! 

En pleine crise écologique il est aberrant de privatiser une entreprise en la coupant en deux, d’un côté la production d’énergie qui fonctionne à  perte mais reste dans le giron de l’état, de l’autre la partie commerciale très rentable qui sera proposée au privé. Encore plus catastrophique sous la pression de la commission  européenne il est envisagé  de privatiser les barrages hydroélectriques, le gouvernement  nous refait le coup des autoroutes, on va payer deux fois !

Les infirmières et les aides-soignants

Lundi 15 février 2021

Hôpital ou clinique !

 

Quand on a des problèmes de santé, comme moi actuellement, on a plus ou moins le choix entre le service publique ou le privé, dans le premier cas on est plutôt un patient et dans l’autre plutôt un client, mais dans les deux cas il faut beaucoup attendre. Un autre point commun entre ces deux établissements c’est la nourriture insipide merci la Sodexo. Un autre point plus positif c’est le dévouement du personnel soignant essayant de rendre mon séjour agréable et riant même à mes blagues, ce qui n’était pas gagné !

 

Je préfère les Cliniques

 

Il n’en reste pas moins que je préfère les cliniques aux hôpitaux et j’en ai honte car ancien fonctionnaire, je devrais défendre au maximum le service publique. En fait j’ai un très mauvais souvenir d’une longue hospitalisation alors que j’avais 23 ans sur la base d’un mauvais diagnostique par le médecin de l’université au niveau pulmonaire et j’en suis ressorti totalement épuisé. Après un passage en réanimation alors que j’étais rentré en pleine forme.

 

Mauvaise politique de la santé

 

 

Quoiqu’il en soit les hôpitaux manquent de moyens et de personnels du fait d’une mauvaise politique que Macron poursuit cherchant à optimiser la rentabilité au détriment des patients et du personnel soignant.  De mon lit, observant l’énorme quantité de travail des infirmières et des aides soignantes, et témoin de leur compétence, il est scandaleux qu’elles soient si mal rémunérées. Suite au plan Ségur elles ont été augmentées 200 € par mois plus rapidement que prévu, petit effort de ce gouvernement mais leur salaire reste toujours très inférieur à ceux versés dans autres  pays européens !

 

Stress en live

 

J’ai donc vécu « en live «  le stress  des infirmières surtout lorsque des collègues sont absentes et malgré la pression qu’elles subissent de la part de leur hiérarchie, elles maintiennent des relations chaleureuses avec leurs patients et restent très disponibles résolvant avec efficacité les nombreux problèmes que leurs posent les malades

Macron l’adepte du tirage au sort !

Dimanche 7 février 2021

 

Nouvelle idée fumeuse la mise en place d’un collectif citoyen représentatif de notre société par tirage au sort ! Trente cinq membres qui pourront donner leur avis positif ou négatif sur la campagne de vaccination organisée par le gouvernement. Ils fourniront leur rapport cet été. 

Comité Théodule !

Un nouveau comité Theodule cher au général De Gaulle ! En résumé 35 citoyens seront sélectionnés pour expliquer l’échec de la stratégie d’Emmanuel Macron sur ce vaccin. À nouveau l’assemblée nationale dont ce devrait être le rôle est mise à l’écart. C’est un nouveau gadget pour essayer d’éteindre le mécontentement qui gagne la population. En créant ce collectif le gouvernement met une nouvelle couche sur les dispositifs déjà nombreux que sont : le conseil d’orientation de la stratégie vaccinale. Le conseil scientifique. Le comité citoyen, le comité des professionnels de santé, le comité d’élus locaux et le comité de la société civile. 

35 inconnus !

 S’en remettre à 35 inconnus pris au hasard et à priori incompétents, c’est inquiétant. Ils vont pouvoir à nouveau insister sur ce que l’on a connu précédemment de l’incapacité du gouvernement avec la pénurie de masque, de tests et le lancement calamiteux de la campagne de vaccination et de constater que la saturation des hôpitaux est la conséquence d’une politique déjà ancienne de réduction des équipements et des personnels soignants mais qui se poursuit. Une fois ce bilan fait on ne voit pas ce qu’il vont pouvoir apporter de plus que les nombreuses autres instances à notre système de santé vis à vis de la vaccination.

 Faire un bilan sur la vaccination !

Sur les vaccins, tout le monde a compris que le problème c’est le manque de doses et ce collectif ne pourra que constater cette situation catastrophique sans avoir de solutions à proposer qui se situent à un autre niveau hiérarchique. Peut-être pour réduire la pression proposeront-ils de tirer au sort les vaccins ! Nous avions un président jupitérien c’est maintenant le président du hasard (qui fait bien les choses d’habitude, le hasard pas Macron ! Mais cette fois ?).

La voiture électrique est-il un mauvais choix !

Lundi 1 février 2021

 

Les constructeurs font actuellement de gros efforts sur la promotion de leurs voitures électriques soi-disant plus écologiques, mais c’est surtout parce qu’ils ont peur de voire disparaître à long terme le marché des voitures thermiques. Si en fonctionnement ces véhicules ne rejettent pas de gaz à effet de serre, il n’en est pas de même lors de leur construction où le rejet de dioxyde de carbone est très important.

Arguments contre !

Plusieurs arguments plaident contre elles :

  • elles sont non seulement très coûteuses à l’achat mais en plus il faut souvent y ajouter le prix de la batterie.
  • L’autonomie sans recharge est souvent très surestimée par le constructeur.
  • Les bornes de recharges sont encore rare sur les routes.
  • La production de l’électricité dans beaucoup de pays reste très polluante.
  • Leur fabrication rejette deux fois plus de gaz à effet de serre que celle des voitures thermiques du fait de la présence d’une grosse batterie en général fabriquée en Chine, pays où l’électricité provient essentiellement de centrales à charbon très polluantes.

Les batteries s’est pire !

Le pire concerne ces batteries dont les effets sont très négatifs sur l’environnement lors de leur fabrication,essentiellement due à une extraction minière très polluante pour récupérer leurs constituants de base que sont les métaux comme le lithium, le cobalt, le cuivre, le nickel, le fer ou encore l’aluminium. L’extraction de ces métaux nécessite de grandes quantités d’eau dans des pays qui souvent en manquent, avec un rejet de substances polluantes comme le chlore dans l’environnement qui contamine les sols, les rivières et les nappes phréatiques.

Un scandale humanitaire !

Mais plus scandaleux, le cobalt des batteries lithium-ion est extrait à la main dans les mines pour un salaire de misère par plus de 40 000 enfants en RDC (république démocratique du Congo). A l’inverse de ce que l’on veut nous faire croire et en dehors du scandale humanitaire du travail des enfants, sans parler du recyclage des batteries, le bilan actuel de la voiture électrique n’est pas encore très vert !

Recyclage !

Pour  ces batteries une filière de recyclage, respectueuse de l’environnement respectant les normes internationales, se développe actuellement mais sera-t-elle suffisante ? Une directive européenne sur la production et le recyclage des batteries est en cours de rédaction avec la promotion d’une économie circulaire amenant à un taux de collecte et de recyclage de 100 % dans les années à venir. C’est rassurant si ces promesses sont tenues par les constructeurs !