Macron gratte sous !

 

Dans ses projets, Macron veux récupérer tout l’argent pour pouvoir tous les ans apurer son budget. D’un côté, il y a l’argent du chômage de l’autre celui des caisses de retraite, les deux seraient intégrés au budget de l’état. A partir de là il pourra disposer de deux variables d’ajustement pour combler les déficits budgétaires de son gouvernement et se plier aux dictâtes de l’Europe. En réduisant d’un côté le niveau des pensions de retraite et de l’autre la valeur du point de retraite, il aura une souplesse budgétaire,  le rêve pour un comptable, mais au détriment des citoyens et surtout des plus démunis.

Fillon visionnaire 

C’est ce qu’avait signalé François Fillion en 2016 sur la retraite par points dont la valeur pourrait être modifiée tous les ans, un visionnaire, pour une fois qu’il ne disait pas une connerie. Face à ce risque de totipotence de l’état qui concernera les nouvelles générations donc nos enfants et petits-enfants il nous faut réagir. Espérons que les manifestations du 5 décembre seront un signal suffisant pour que ce gouvernement antisocial revienne sur ces projets.

Mesures fiscales

En attendant les mesures fiscales du gouvernement n’ont pas eu les effets escomptés; si les plus riches ont vu leur pouvoir d’achat fortement augmenter de 10 000 € en moyenne par an, mais pas de surprise c’était prévu et pour les 10 %de citoyens les plus aisés d’environ 800 €. Les français les plus pauvres avec une augmentation inférieure à 50 € malgré les nombreuses mesures en leur faveur comme le chèque énergie ou la réforme de la prime d’activité sont les dindons de la farce dans la mesure où il ne payent ni impôts sur le revenu ni taxe d’habitation, les nouvelles mesures leur passent au dessus de la tête. Mais en 2020 ce devrait être les français de la classe moyenne qui seront les principaux bénéficiaires des baisses d’impôts prévues par le gouvernement, avec 3 % de revenu supplémentaire alors que pour les plus pauvres ce sera inférieur à 1%. D’un point de vue politique électorale la démarche est astucieuse les riches et les très fiches sont définitivement acquis au parti présidentiel, les plus démunis sont hors jeu, par contre il y a moyen de gratter des électeurs dans la classe moyenne, on verra aux municipales !

Rien n’a changé 

 Rien n’a changé avec Macron, comme avec ses prédécesseurs plus on est aisés, plus on profite des mesures fiscales. Mais  toute catégories confondues  le pouvoir d’achat moyen de l’ensemble des français augmentera de 1,1 % l’an prochain, un chiffre positif, les comptables et les journalistes économiques sont rassurés !

 


Une réponse à “Macron gratte sous !”

  1. Peter dit :

    Rien n’a changé, dis tu ? Mais si: c’est bien pire ! Je cite Piketty : « il est particulièrement frappant de constater la similarité entre les réformes fiscales que les nouveaux présidents Trump et Macron ont tous deux fait adopter fin 2017″ (page 1023 de son dernier opus) que je recommande même si je ne suis pas d’accord avec ses propositions.

Répondre à Peter Annuler la réponse.