De Rugy c’est fini !

 

Notre ministre de l’environnement, à particule, écologiste pragmatique, et chantre des économies  mettant en cause le train de vie de l’assemblée nationale qu’il a réduit de plus de 10 % lorsqu’il en a été le président sauf que cette politique restrictive il a oublié de se l’appliquer à lui-même. Pourtant lors des précédents scandales comme celui de l’affaire Cahuzac où celui de Fillon il jouait les vertueux outragés. 

 Hôtel de Lassay

Une fois Installé à l’Hotel de Lassay, dans les ores de la république, il a confondu les genres invitant ses amis ou plutôt ceux de sa femme à faire bombance. De gros homards, pour quelqu’un qui se déclare allergique aux crustacés, des bouteilles de vin à 500 € sortis de la cave prestigieuse de l’assemblée nationale lors de ces dîners, soit disant professionnels, organisés afin de ne pas se couper de la société civile se défendent les époux De Rugy ! Tu parles, Le citoyen moyen, qui ne risque pas l’indigestion en mangeant du homard, a du mal à se sentir proche de ce Ministre « bling-bling ».

Licenciement brutal d’un fusible

Licenciant brutalement dans la nuit sa directrice de cabinet sous prétexte qu’elle occupait indûment un logement social à Paris depuis de nombreuses années, il a oublié de se regarder dans la glace faisant de même pour un appartement près de Nantes. Pour sa défense il a argumenté qu’il n’était pas au courant du statut social de cet appartement.

Rénovation 

Trouvant certainement son appartement de fonction de ministre inconfortable, il a fait financer des rénovations importantes au frais de son logeur et employeur, l’état donc nous ! Certainement grâce à un expert comptable très compétent, il a bénéficié en 2005 d’une exonération totale de  ses impôts sur le revenu profitant à l’époque des avantages des députés dont une part des revenus n’étaient pas imposables et d’un montage financier tordu faisant don d’une partie de ses indemnités non imposables à son parti et justifiant ensuite de ce don pour réduire ses impôts.  

Modèle scandinave 

Dans les pays scandinaves qui sont soi-disant des modèles de démocratie pour notre président, une telle accumulation de casseroles l’aurait obligé à démissionner aussitôt.  Lui qui fait souvent référence à De Gaule en est loin, ce dernier remboursait les déjeuners de ses petits enfants et ses timbres, son électricité et Tante Yvonne le faisait manger dans sa propre vaisselle afin de ne pas abîmer celle de la république. On en est loin !

Démission 

Il vient de démissionner mais il va retrouver automatiquement son poste de député et pouvoir continuer à bénéficier de l’argent publique, c’est navrant mais c’est la loi; à moins qu’il ait encore un peu de bon sens et démissionne aussi de cette fonction

Laisser un commentaire