Il nous a compris!

« Je vous ai compris » comme De Gaulle le 4 juin 1958 à Alger devant des milliers de pied noirs massés devant le balcon du gouvernement général, Macron devant des gilets jaunes, donc pas de la même couleur mais le procédé est similaire, pas sur un balcon mais à la télé devant une fenêtre, fait le même discours : il se prépare à entuber tout le monde comme l’avait fait en son temps le général avec les algérois. Pour de Gaulle  on connaît la suite, l’auto-détermination et les accords d’Evian1.

Pour Macron la suite reste à découvrir et je pense que l’on ne va pas être déçu ! Les gilets jaunes ne sont pas des moutons de Panurge, bien au contraire, Macron va avoir du mal à les entraîner derrière ses misérables propositions. Les gilets jaunes réclament un référendum d’initiatives citoyennes, malheureusement ce n’est pas prévu dans la constitution et seul le président peut en proposer un, et dans sa situation, vu sa cote de popularité, ce ne serait pas une très bonne idée; il risquerait de faire un bide, un non à un référendum, il y a un Président que cela a poussé à la démission. Mais en démissionnant notre président répondrait enfin à un slogan des gilets jaunes : « Macron démission » !

Alors que Macron propose une fausse augmentation du SMIC, en fait un coup de pouce à la prime d’activité sans cotisations sociales, au frais des contribuables moyens sans demander de contribution aux français les plus riches qui restent ses protégés et conservent les avantages fiscaux consentis en début de mandat. Son collègue espagnol lui augmente vraiment le salaire minimum de 22 %, un exemple à suivre ! Macron fait semblant de ne pas comprendre que c’est son modèle de société libérale et mondialiste qui est contesté.

C’est le bouquet, pendant que Macron présentait ses propositions, reconnues comme insuffisantes, aux gilets jaunes, le Sénat votait l’allègement de l’Exit Tax. Cette taxe devait être supprimée, mais face à la polémique, le gouvernement était revenu partiellement en arrière en proposant seulement un allègement. Cette mesure permettra aux plus fortunés de s’exiler fiscalement sans payer trop d’amendes, on est content pour eux !

Par contre, pas de retour sur l’indexation des retraites, ni sur l’ISF, ni sur le CICE, ni sur le reste, Macron ne lache rien et maintien son cap ultra-libéral, jusqu’à quand ?

Dernier scoop Macron annonce que les salaires de ses ministres ne seront pas augmentés en 2019, ni le sien quelle grande âme ! Par contre mauvaise nouvelles plus de la moitié des smicards ne toucheront pas les 100 € car n’étant pas bénéficiaires de la prime d’activité.

1) grâce aux accords d’Evian j’ai évité le chômage, car dans ces accords il y avait un alinéa dans lequel la France s’engageait à fournir des techniciens et des enseignants à ce jeune pays en voie de développement et j’en ai fait partie, comme beaucoup d’autres coopérants, pendant une dizaine d’années au début de ma carrière.

Laisser un commentaire