Le retour des barbouzes

Depuis le film culte de Michel Audiard on avait oublié les barbouzes et voilà que l’on découvre que notre jeune président, propre sur lui, en emploie pour son usage personnel. En plus, c’est un barbu, reprenant la citation de Lino Ventura, : « un barbu c’est un barbu, trois barbus ce sont les barbouzes ». Pour le moment, il nous en manque deux, mais en fouillant bien on va les trouver. Il y a en effet dans cet affaire un deuxième puis un troisième homme portant non pas une barbe mais un bonne; cette fois ce sont de vrais policiers chargé accompagner Benalla dans ses œuvres ! Déjà que trois policiers hauts gradés ont été suspendus et que le principal intéressé est mis en examen et en cours de licenciement, il y a des têtes qui vont tomber n’est ce pas Collomb. L’idéal serait celle du principal responsable, ou au moins de son gouvernement mais la Motion de censure proposée par la gauche, unie sur ce coup là, a peu de chance d’aboutir même si l’ex FN est prêt à la voter.

Cette affaire est un désastre pour ce gouvernement et son président qui pour le moment fait le dos rond en évitant de répondre aux questions. Seule déclaration à un journaliste qui lui demandait si la république n’était pas entachée par cette affaire  : « La république est inaltérable », bien sûr mais son président l’est-il ? Pas sûr, car cette affaire va laisser des traces, tollé politique à droite comme à gauche; en fait Emmanuel Macron a tout fait pour dissimuler les exaction de son copain garde du corps,pour s’en sortir il va devoir mettre del’eau dansson vin surtout qu’il avoue en consommer midi et soir.

ob_abdc37_macron-et-alexandre-benalla-21-juilletComment expliquer les nombreux avantages (appartement quai Branly fournit par l’Élysée, voiture de fonction suréquipée, salaire élevé, promotion très rapide au grade de lieutenant-colonel, etc.) dont a bénéficié ce proche de notre président, très proche puisqu’il est sur toutes les photos et dans tous les bons coups même aux sports d’hiver. Vous me direz c’est normal, puisque c’est son copain, garde du corps privé, bien que ce ne soit pas sa fonction déclarée, se substituant aux services de sécurité officiels.

Du coup les syndicats de police portent plainte pour usurpation de fonction lorsqu’il se déguise en policier violent et de port illégal d’insigne pourquoi pas d’uniforme ? Car on en connaît un autre qui a tendance à se déguiser en footballeur, en aviateur, en marin d’eau douce voire en Président de tous les français bien que les sondages disent le contraire, atteignant le niveau le plus bas depuis son élection, on pourrait porter plainte pour port illégal d’uniforme !

Laisser un commentaire